Publié dans livres

#livre119


Résumé:

Le cadavre d’un ostréiculteur est retrouvé près d’un étang. Puis un second. Coïncidence mystérieuse : les deux ont le même tatouage sur le bras.

Il n’en fallait pas plus pour relancer Lizzie et Niels. Accompagné de Vieux Bob et du capitaine Malkovitch, le couple va tenter de mettre la lumière sur cette affaire sordide.

Une enquête qui les conduira sur les traces d’un vieux groupe de rock local dont les membres semblent appartenir à l’extrême droite locale.

Un polar doux comme on les aime. Toute la magie des personnages récurrents de Charles Aubert.

  • auteur: Charles Aubert
  • éditions: Slatkine & Cie
  • parution: 4/03/2021
  • genre: thriller
  • format: papier
  • nbre page: 316
  • note: 4,5/5

Lire la suite de « #livre119 »
Publié dans livres

livre#118


Résumé:

Mutée depuis peu à la Criminelle de Lyon, le commandant Nathalie Lesage, mise à l’écart par sa supérieure, va devoir se battre pour trouver sa place…
Très vite, une série de meurtres atroces va la plonger dans les entrailles et les arcanes de la Ville des Lumières, lui réservant de bien sombres surprises…
Un thriller haletant où vont s’entrechoquer assassinats violents, sociétés secrètes, Histoire et sciences dans un Lyon ésotérique…

  • auteur: Christophe Royer
  • éditions: Taurnada
  • parution: 11/03/2021
  • genre: roman policier
  • nbre page: 330
  • note: 4,5/5

Mon avis:

Je remercie Joel des éditions Taurnada de m’avoir permis de découvrir ce second opus avec le personnage récurrent: l’enquêtrice Nathalie Lesage. J’ai passé un agréable moment de lecture avec ce roman policier.

J’ai beaucoup aimé retrouvé Nathalie qui décide de changer de brigade et qui arrive à Lyon comme un cheveu sur la soupe, après quelques mois d’absences. Arrivée à Lyon, elle est mit de coté par la commissaire.
Cyrille, jeune bleu, tout juste sorti de l’école de police lui est attitré. Pour Nathalie ça commence plutôt mal…
Plusieurs meurtres sordides vont avoir lieux, aucun liens entre les victimes…

Lire la suite de « livre#118 »
Publié dans livres

#livre117


Résumé

 » Tu ne seras plus mon frère mais un ennemi à éliminer. « 
2011, Syrie. Kasswara et Kamar, deux frères franco-syriens auparavant très unis, découvrent que l’amour fraternel n’est parfois pas assez fort. Quand le printemps arabe éclate, leurs divergences prennent le dessus. L’un rejoint la rébellion, l’autre demeure un fervent défenseur du régime de Bachar el-Assad.

Il n’y a plus de frères maintenant mais deux camps.
Tu ne seras plus mon frère mais un ennemi à éliminer.

2019, France. Florence Dutertre, assistante sociale, supervise le retour des  » lionceaux du califat « . Ces enfants de djihadistes français ont grandi dans des camps syriens sous le commandement de Daech. Bombes à retardement ou jeunes innocents ? La question ne semble pas se poser pour le sniper qui les exécute un par un à leur arrivée sur le territoire. Terriblement choquée, Florence est pourtant prête à tout pour sauver ces enfants auxquels on a appris à compter avec des grenades…

Roman sombre et engagé, Tu ne seras plus mon frère nous plonge dans une Syrie déchirée où les liens du sang définissent les cibles à abattre et décrit, avec la puissance de son intrigue, l’impossible retour des enfants de combattants.

  • auteur: Christian Blanchard
  • éditions: Belfond
  • parution: 11/02/2021
  • genre: roman noir
  • nbre pages: 346
  • note: 5/5

Mon avis:

Je remercie les éditions Belfond de m’avoir fait découvrir ce magnifique roman noir.
J’ai adoré retrouver la plume dense et addictive de Christian Blanchard. Je dois vous avouer qu’il est vraiment le seul à me faire surkiffer les romans noirs. Ses histoires sont tellement emplies de réalisme, d’émotions, de personnages attachants que, l’on ne peut qu’aimer ,  boire ses « paroles » et s’envoler dans les méandres de son intrigue et « Te ne seras plus mon frère » ne déroge pas à la règle.
Ce roman est poignant, intense, prenant. L’auteur a l’art et la manière pour nous conter cette histoire très dure, très malsaine et à la fois si réaliste.

On va suivre une famille franco- syrienne et plus précisément deux frères qui sont très unis et que la guerre et leurs divergences politiques vont chambouler. Kassawara , le plus âgé des deux frères va s’engager dans l’armée des rebelles pour la liberté de la Syrie tandis que Kamar va choisir l’armée régulière de Bachar el-Assad.
Parallèlement , on va suivre aussi Florence Dutertre qui est assistante sociale chargée d’accueillir des enfants de djihadistes « les lionceaux du califat » de retour en France…

Lire la suite de « #livre117 »
Publié dans livres

#livre116


Résumé:

Un cadeauempoisonné

Le roman vrai de Nejiko Suwa, jeune virtuose japonaise à qui Joseph Goebbels offre un Stradivarius à Berlin en 1943, au nom du rapprochement entre l’Allemagne nazie et l’Empire du Japon.

Le violon a été spolié à Lazare Braun un musicien juif assasiné par les nazis.

Nejiko n’arrive d’abord pas à se servir de l’instrument. Le violon a une âme. Son histoire la hante.

Après-guerre, Félix Sitterlin, le narrateur, musicien de la brigade de musique des Gardiens de la Paix de Paris est chargé par les autorités de la France Libre de reconstituer l’histoire du Stradivarius confisqué.

Il rencontre Nejiko qui lui confie son journal intime.

  • auteur: Yoann Iacono
  • éditions: Slatkine & Cie
  • parution: 7/01/2021
  • genre: roman historique
  • format: papier
  • nbre page: 265
  • note: 4/5



Mon avis:

Je remercie les editions Slatkine &Cie de m’avoir permis de lire ce roman qui été une bonne lecture.

Dans ce roman on va suivre Felix, musicien de jazz, qui est narrateur et qui va justement nous raconter l’histoire d’un violon volé par les nazis à un juif pendant la seconde guerre mondiale. Il a été mandaté pour le retrouvé et le restituer. Le stradivarius a été offert à Nejiko, jeune virtuose japonaise, par Goebbels pour scinder « l’amitié » germano japonaise.

Lire la suite de « #livre116 »
Publié dans livres

#livre115


Résumé:

Le corps d’une femme rousse est retrouvé sur un chemin de randonnée, à quelques kilomètres d’une bourgade américaine isolée. Démembrée, un parchemin enfoncé dans la gorge, la victime semble avoir fait l’objet d’une cérémonie macabre. Mise en scène ou rituel consacré ? La question se pose au coeur de Hinsdale, qui garde encore les traces des anciennes chasses aux sorcières.

Chargé de l’enquête, Karl Rosenberg sait qu’il n’y coupera pas : pour sa dernière enquête, il va devoir affronter des légendes qu’il aurait préféré ne pas réveiller, et l’aide de son remplaçant ne sera pas de trop pour démêler les croyances de la réalité. Car dans cette petite ville où tout se sait mais où personne ne parle, les mythes ont toujours un fond de vérité.

Pour son premier livre en librairie, Katia Campagne lie habilement passé et présent et interroge la nature de la sorcière actuelle : femme indépendante, femme de pouvoir ou femme violente, autant d’aspects qui ont suscité la peur et la stigmatisation, et qui prennent aujourd’hui un nouveau sens.

  • auteur: Katia Campagne
  • éditions: Hugo poche
  • parution: 14/01/2021
  • genre: roman policier
  • format: papier
  • nbre page: 396
  • note: 4,5/5

Mon avis:

Je remercie les éditions Hugo thriller de m’avoir permis de découvrir ce thriller, ainsi que son auteur qui reçu le prix fyctia2020 du meilleur suspense.
J’ai passé un agréable moment avec ce roman.

 Une jeune femme rousse, influenceuse, est retrouvée morte sur un chemin de randonnée, un morceau de parchemin dans la bouche, proche du village d’Hinsdale. Ce meurtre ressemble à un rituel de sorcière…
Un nouveau jeune shérif vient d’arriver. Il doit parfaire sa formation avec Karl Rosenberg actuellement en poste, avant qu’il ne parte à la retraite…

Lire la suite de « #livre115 »
Publié dans livres

#livre114


Résumé:
Le corps d’une ravissante jeune femme vient d’être découvert, à demi-nu et lacéré de blessures mortelles, dans une benne à ordures de la banlieue londonienne. Arrivée sur place avec son amant et ex-coéquipier, l’agent Peterson, l’inspectrice Erika Foster est sous le coup d’une double émotion : la révolte face à cette épouvantable scène de crime et la frustration. Car officiant désormais à la brigade des stup, elle n’est pas censée s’occuper de cette affaire… Mais impossible pour la flic de rester sur la touche. Enquêtant clandestinement, Erika découvre un lien avec une autre affaire similaire, survenue quelques mois plus tôt, où la très jolie victime présentait les mêmes incisions. Autre point commun : les deux femmes étaient inscrites sur un site de dating et pensaient avoir rencontré l’homme idéal. Comment démasquer ce prince charmant insaisissable, aux multiples profils ?
Erika le sait : l’assassin a deux pas d’avance sur la police. C’est lui qui mène la danse, au rythme des cadavres. Et quand un nouveau corps est retrouvé dans une poubelle, Erika comprend qu’elle va devoir apprendre à valser, avant de pouvoir frapper à son tour…

  • auteur: Robert Bryndza
  • éditions: Belfond
  • parution: 21/01/2021
  • genre: roman policier
  • format: papier
  • nbre page: 401
  • note: 4,5/5


Mon avis:

Je remercie la masse critique Babelio ainsi que les éditions Belfond de m’avoir permis de découvrir ce quatrième opus des aventures d’Erika Foster. D’ailleurs aussitôt reçu aussitôt lu! 😀
J’ai adoré! Encore une fois Robert Bryndza a été au top! 🙂

Lire la suite de « #livre114 »
Publié dans livres

#livre113


Résumé:

L’application Seldon est une véritable révolution ! Son but ? Coacher les hommes dans leur quête d’un avenir écoresponsable. Fruit d’une collaboration entre quatre amis, le logiciel ravit les foules et gagne en popularité. Repéré par des sociétés concurrentes, il devient rapidement source de convoitise et promesse de lendemains radieux.

Opposés depuis toujours au rachat de leur entreprise, Thomas, Stan, Sibylle et Romain forment une équipe soudée. Seulement, lorsque l’ingénieur de la bande se voit offrir une somme plus que généreuse, les masques finissent par tomber. Et si leur création faisait en réalité partie d’un plan bien plus vaste ?

Entre tensions, quête de pouvoir et avidité, découvrez un monde où l’intelligence artificielle peut servir de bien funestes ambitions… Un roman noir mené d’une main de maître.

  • auteur: Stéphane Furlan
  • éditions: Librinova
  • parution:23/11/2020
  • genre: thriller
  • format: numérique
  • nbre page: 230
  • note: 3/5


Mon avis:

Je remercie les éditions librinova de m’avoir permis de lire le dernier opus de Stéphane Furlan.
Stéphane est un auteur de ma région que j’aime beaucoup malheureusement ce roman n’a pas vraiment matché avec moi. Je dois dire que ce fut une déception…

Quatre amis ont monte une start up grâce à une application SELDON qui peut répondre à toutes les questions que se posent les gens, anticiper l’avenir…
Pour améliorer leur vie ainsi que celle de leurs employés, ils décident de vivre en autarcie dans un village perdu et pratiquement inaccessible, des gorges du Tarn. Cette communauté fraternelle vit en quelques sorte en symbiose avec la nature et peut ainsi développée l’application en toute tranquillité.
Mais bientôt  la réalité va les rattraper….

J’ai beaucoup aimé l’originalité et les thèmes abordés de cette intrigue: l’intelligence artificielle, la star up, l’espionnage, la nature humaine, vivre en symbiose avec la nature, des sujets souvent abordés je dois dire dans les thrillers actuels. Mais c’était sans compter sur ce lieu: un hameau situé en plein dans les gorges du Tarn, en hiver, qui je dois dire était un excellent choix pour un thriller.
Malheureusement, ce thriller est trop court. L’ intrigue n’est pas assez développée pour moi.  J’ai ressenti aussi un certain  manque d’atmosphère alors que je m’attendait à quelques chose de bien angoissant.
 

Lire la suite de « #livre113 »
Publié dans livres

#livre112


Résumé:

En plein centre-ville de Copenhague, une jeune étudiante est retrouvée dans son appartement sauvagement assassinée, le visage marqué par d’étranges entailles. L’inspecteur Jeppe Korner et son équipière Annette Werner, chargés de l’affaire, découvrent rapidement que le passé de la victime contient de lourds secrets. Quant à la propriétaire de l’immeuble et également voisine, Esther, elle est en train d’écrire un roman qui relate dans les moindres détails le déroulement du meurtre.
Simple coïncidence ou plan machiavélique ?
Commence alors pour Jeppe et Annette une plongée au cœur d’une ville dans laquelle les apparences sont mortelles.

  • auteur: Katrine Engberg
  • éditions: Fleuve noir
  • parution: 01/07/2021
  • genre: roman policier
  • format: numérique
  • nbre page: 306
  • note: 5/5

Mon avis:

Je remercie les éditions Fleuve noir et Netgalley de m’avoir permis de découvrir ce roman que j’ai vraiment beaucoup aimé. J’ai eu un petit coup de cœur pour ce thriller. 🙂

Une jeune femme est retrouvée assassinée dans son appartement par son voisin.
Elle a le visage mutilé.
Les enquêteurs Jeppe Korner et Annette Werner sont dépêchés sur l’enquête.
Ils vont bientôt découvrir  que la propriétaire du petit immeuble, Esther, écrit un roman policier dans lequel figure le meurtre de Julie…

 L’auteur pour son premier roman a fait le choix d’une intrigue classique mais excellement bien construite avec un dénouement diabolique que j’ai adoré car elle joue avec nous, lecteurs, en distillant  de petits twists bien placés et bien dosés qui font monter le suspense. On est littéralement happé dans cette intrigue qui au premier abord parait simple mais se révèle plus complexe au fur et à mesure de son déroulement. 🙂

Pour mon plus grand plaisir, Katrine Engberg casse un peu les codes du thriller  nordique. Ce roman se passe bien à Copenhague mais c’est l’été et il fait beau.
J’ai beaucoup aimé sa plume et son style fluide et efficace. Pas de longueurs comme on en trouve habituellement dans ce style de roman. Pour ses personnages, pas de nom trop compliqué qui me perd dans ces romans  dit nordiques. Ce thriller nordique est vraiment une très bonne surprise pour moi. ❤

Lire la suite de « #livre112 »
Publié dans livres

#livre111


Résumé:

Jacques est homme à tout faire pour la mairie de Houtkerque, dans le Nord.
Un jour, alors qu’il est chargé d’entretenir le cimetière du village, il découvre des mémoires, rédigées en anglais. Aidé par sa fille, il se met en tête de les traduire, et comprend que leur auteur est un inspecteur des moeurs de Scotland Yard ayant vécu en pleine époque victorienne.
L’aller-retour entêtant, entre hier et aujourd’hui, entre cette loi des hommes et les violences faites aux femmes.
Un thriller historique aussi efficace qu’actuel.
Avant de se consacrer à l’écriture, Wendall Utroi était Officier de police judiciaire en investigations. Il a remporté en 2018 le Prix des lecteurs des plumes francophones. La Loi des hommes est son huitième

  • auteur: Wendall Utroi
  • éditions: Slatkine & Cie
  • parution: 1/10/2020
  • genre: thriller historique
  • format: papier
  • nbre page:398
  • note: 5/5

Mon avis:

Je remercie les éditions Slatkine & Cie de m’avoir permis de lire ce thriller historique de Wendall Utroi que j’ai adoré.
Une très belle découverte, une de mes meilleure lecture de l’année! ❤

 Nous suivons Jacques, cantonnier dans une ville du nord de la France, proche de la retraite, qui mène une vie plutôt ordinaire jusqu’au jour où il va faire la levée du  corps de Wallace Hardwell, un anglais, le plus ancien « locataire » du cimetière…
En effet, Jacques va récupérer des lettres mises avec la dépouille et se les faire traduire par sa fille Aude. Il va  découvrir  jour après jour le pourquoi du comment de la présence de cet homme dans ce cimetière.

Lire la suite de « #livre111 »
Publié dans livres

#livre110


Résumé:

Jon pensait avoir largement le temps de répondre au dernier sms de sa femme. Mais alors qu’il prend son petit-déjeuner dans le hall de l’Hotel Sixième en Suisse après une conférence, le monde se rappelle à lui avec d’atroces nouvelles. Washington DC a été effacée par une bombe nucléaire. Plus de nouvelles de New-York. Londres s’est éteinte. Berlin aussi. Voilà ce qu’il a le temps de comprendre avant que les média et les réseaux sociaux ne soient coupés à leur tour. Avant que le ciel ne se couvre de nuages oranges.

Deux mois plus tard, ils sont vingt survivants réfugiés dans cet hôtel connu pour son histoire teintée de suicides et de meurtres. Jon et ses compagnons d’infortune essaient de maintenir un semblant de quotidien. Jusqu’au jour où ils découvrent le corps d’une petite fille.

Les provisions s’amenuisent, les tensions s’affutent. Et si finalement le danger n’était pas à l’extérieur?

  • auteur: Hanna Jameson
  • éditions: HLAB
  • parution: 18/09/2020
  • genre: thriller post apocalyptique
  • format: numérique
  • nbre page: 319
  • note: 4/5




Mon avis:

Je remercie Netgalley et les éditions HLAB de m’avoir permis de découvrir ce roman qui m’a fait passer un bon moment de lecture. Je dois dire que la version numérique que j’ai eu était truffée de coquilles ce qui était parfois dérangeant.

Des villes ont été rasé de la surface de la terre par des bombes atomiques, c’est ce qu’apprennent les clients d’un hôtel en Suisse avant que toutes communications cessent…
Très vite, la panique fait rage, des gens se suicident  , d’autres quittent l’hôtel mais pour aller où?
Jon , historien américain, comme d’autres  touristes vont choisir de rester avec quelques employés de l’hôtel. Personne ne sait exactement ce qui c’est passé et si il y a des survivants. Que sont devenus leur famille , leur amis? Sont ils toujours en vie?
La vingtaine de rescapés va alors s’organisée pour survivre.
Le corps d’une jeune fille est retrouvée au fond d’un réservoir à eau.
Qui est elle? Que lui est il arrivé?
Jon va alors vouloir élucider ce meurtre pour ne pas sombrer dans la dépression de ne plus revoir sa femme et ses filles.
La tension va être palpable au sein du groupe.
Que s’est il passé dans cet hôtel au passé obscur?

Lire la suite de « #livre110 »