Publié dans livres

#livre68

41rN4wBJ8EL._SX311_BO1,204,203,200_


Résumé

Quand la volonté est plus forte que la mort.

Jules a treize ans et il est condamné.

Atteint de mucoviscidose, il sait qu’un jour tout doit finir.

Or, Jules a un rêve rencontrer son idole de toujours, Roger Federer.

Pour cela, il est prêt à braver les épreuves. Seul à seul avec son père, Jules va tenter de se rendre à vélo jusqu’à Wimbledon. Il sait que le Maestro du tennis mettra bientôt un terme à sa carrière.

Dans son cœur, c’est cette année ou jamais.

Ce road-trip sera aussi, pour le père et le fils, le moyen d’apprendre à se retrouver, à panser les blessures et les non-dits du passé…

  • auteur: Sébastien Théveny
  • éditions: auto-édité 
  • format: numérique
  • nbre de page: 143
  • genre: roman « tranche de vie »
  • parution: 7/05/2019
  • note: 5/5

Mon avis:

Je remercie l’auteur Sébastien Théveny de m’avoir proposé son nouveau roman, qui a été un coup de cœur pour moi. Et ça tombe très bien vu que je ne l’avais jamais lu avant 😆
En dehors des thrillers comme l’auteur,  j’aime beaucoup ce style de lecture « tranche de vie » ou témoignage. En tout cas avec celui-ci, j’ai passé un excellent moment rempli d’émotions et mon dieu que ça fait du bien un bouquin comme ça. ❤

On est avec un jeune ado Jules, qui est atteint de mucoviscidose et qui décide d’aller admirer son idole Roger Federer à Wimbledon. Pour cela il va demander à son père de réaliser son rêve en y allant  tout les deux à vélo. Un périple, un challenge plus qu’un rêve pour lui. Vont-ils réussir à faire Béthune – Londres sans problèmes? A t’il rencontré son idole Roger Fédérer? ( eh oui les amis faudra lire le livre pour le savoir 😆 )

Ce livre relate une histoire humaine bouleversante  comme j’ai pu en lire et en écouter auparavant. Il est extrêmement bien écrit dans un style fluide très réaliste et ça j’aime beaucoup. ( Je suis bénévole pour la soirée Vaincre la mucoviscidose dans ma ville et donc j’ai pu entendre des aventure du même type à plusieurs reprises mais cela me touche toujours autant c’est tellement incroyable…) Lire la suite de « #livre68 »

Publicités
Publié dans livres

#livre67

CVT_Mon-ombre-assassine_1588


Résumé

En attendant son jugement, du fond de sa cellule, Nadège Solignac, une institutrice aimée et estimée, livre sa confession.
Celle d’une enfant ignorée, seule avec ses peurs.
Celle d’une femme manipulatrice et cynique.
Celle d’une tueuse en série froide et méthodique.
Un être polymorphe.
Un visage que vous croisez chaque jour sans le voir.
Une ombre. Une ombre assassine.

  • auteur: Estelle Tharreau
  • éditions: Taurnada
  • format numérique
  • nbre page: 227
  • genre: thriller
  • parution: 17/01/2019
  • note: 5/5

Mon avis

Je remercie Joel des éditions Taurnada de m’avoir proposé ce roman qui est excellentissime. J’avais lu De la terre dans la bouche de la même auteure que j’avais adoré et qui était totalement différent de celui-ci.
L’auteure nous plonge tranquillement dans les méandres noir du cerveau complexe d’ une jeune femmes à qui on donnerai facilement le bon Dieu sans confession. 😉

Ce roman est captivant, intelligent, ingénieux avec une intrigue parfaitement amenée sur un dénouement et un final angoissant. Un livre que l’on ne peut pas lâcher du fait que parallèlement au récit de Nadège, on a les auditions et les articles de presse pour savoir si elle va être déclarée coupable de meurtres ou pas. Grace à cette mise en scène, on va savoir ce que les gens pense de Nadège. Ce jeux est vraiment très bien calculé et  maitrisé de la part l’auteur. J’ai vraiment trouvé ce procédé intéressant et même jouissif car on a les deux points de vue qui se chevauche et qui sont complètement en contradiction et on ne sait pas trop ce qui va en découler. C’est le genre de truc qui me tient en haleine et que j’affectionne particulièrement. 😀 Lire la suite de « #livre67 »

Publié dans livres

#livre66

demonelysee


Résumé

Le corps dénudé et sans vie d un conseiller proche du Président de la République est exfiltré du palais de l Élysée. Le commissaire Marchelieu est discrètement convoqué sur place par Emmanuel Macron. L enquête est des plus délicates pour Marchelieu, un flic pourtant rompu aux opérations un peu spéciales. Rien ne doit filtrer dans le Château, et encore moins à l extérieur… Malheureusement, un journaliste présent à l Élysée le jour du meurtre mène en parallèle ses propres investigations. Les deux hommes se connaissent, mais ne s apprécient guère, pourtant, ils auront besoin de réunir leurs savoir-faire pour trouver le coupable. Il leur faudra interpréter les symboles d un tableau démoniaque du XVe siècle qui inspire l insaisissable criminel de l Élysée. Cavenair nous conduit avec élégance sous les dorures du pouvoir puis nous fait basculer dans le dédale obscur du palais de l Élysée. L auteur joue avec les ressorts du temps, de la politique et des trafics en égarant le lecteur entre fiction et réalité. Après Fusion Froide qui nous plongeait dans l alchimie et le terrorisme, son commissaire Marchelieu nous fait découvrir les relations sulfureuses qu entretiennent certains acteurs du monde politique avec le sexe…

auteur: Patrick F Cavenair
éditions: Ramsay
format: papier
nbre page: 338
genre: thriller
parution: 31/03/2019
note: 4/5


Mon avis:

 

Je remercie les éditions Ramsay mais aussi et surtout l’auteur Patrick F Cavenair pour être venu me solliciter pour lire son roman qui a été une agréable découverte. J’ai passé un bon moment même si par moment j’ai rencontré quelques longueurs.

Nous sommes avec le commissaire Marchelieu qui est sur une enquête de vol de tableaux célèbres dans un musée et qui va être parallèlement dépêché sur le meurtre d’un conseillé de l’Elysée par le Président de la République Emmanuel Macron. Il va enquêté en sous marin pour être le plus discret possible car il ne faut surtout pas qu’il y est de fuites. « Aidé » par un journaliste de l’AFP témoin de l’affaire ,nommé Ventadour, sera-il à même de mener cette enquête sans retombé?

J’ai bien aimé la plume et le style soutenu de l’auteur même si par moment je devais pour certains mots aller consulter mon pote le dico 😆 Cela ne m’a pas dérangé bien au contraire… 😀 Lire la suite de « #livre66 »

Publié dans livres

#livre65

9782714478030ORI


Résumé:

Sur une route de campagne, un homme est percuté par une voiture. Mort sur le coup, ce n’est pourtant pas la collision qui l’a tué mais les balles qu’il a reçues dans le dos. Si la victime n’a pas de nom ni de papiers, son identité semble précieuse, puisque le véhicule des pompes funèbres qui le transporte est braqué, et le corps enlevé… Les deux flics chargés de l’enquête forment le tandem le plus mal assorti de l’histoire de la police. Mélanie Legac est jeune, brillante, nerveuse. Le commandant Joseph Schneider a la soixantaine bien tapée, il ne peut plus courir après personne, et ce  » croulant « , comme elle l’a baptisé, pourrait être son père. C’est la première fois qu’ils travaillent ensemble et ils vont vivre la pire affaire de leurs carrières. Laurent Scalese s’empare d’un grand drame de l’actualité dans ce thriller noir comme le monde. Heureusement qu’il existe des hommes et des femmes à l’image des héros dont l’auteur a le secret, attachants et drôles, profondément humains, et qui tentent de se battre POUR LE BIEN DE TOUS…

auteur: Laurent Scalèse
éditions: Belfond
format: papier
nbre page: 311
genre: policier
parution: 14/03/2019
note: 3,5/5


Mon avis:

Je remercie les éditions Belfond de m’avoir envoyé et permis de lire ce  SP à la magnifique couverture phosphorescente. J’ai passé un agréable moment avec ce livre même si pour d’autres romans , j’aurais dit qu’il manquait cruellement de profondeur, de densité et de réalisme mais là ça passe crème les amis. 😉

J’ai adoré la plume et le style de l’auteur très visuel, très cinématographique qui nous embarque dans cette histoire haletante et addictive sans prise de tête même si le dénouement est assez judicieux, j’aurais aimé que l’auteur en dévoile un peu plus…

Ce roman m’a fait pensé aux films d’action des Steven Seagal and co  que je regardais avec mon frère étant jeune dans les années 80/90. Vous savez ces films où le héro à moment donné se retrouve seul face aux méchants et s’en sort toujours à la fin. Et bien là dans la grande scène d’action du livre c’était totalement ça 😆 sauf que le héro est  une héroïne. 😆 En fait, c’est ce genre de scène où il y a de l’action, c’est haletant et addictif, on se retrouve à fond dedans sans s’en rendre compte et en même tant on sait pertinemment que c’est totalement improbable. Je rappelle à l’auteur que nous sommes en France et non aux USA 😆  Bref. On ne réfléchi plus, on vit la scène et on dévore le bouquin sans prise de tête par nos réflexions, c’est tout simplement divertissant et je dirai très « américanisé » et c’est pour cela que j’ai aimé. On voit que l’auteur est scénariste 😉
Lire la suite de « #livre65 »

Publié dans livres

#livre64

9782709664158-001-T


Résumé

« Malgré la violence que nous avons dû endurer,  nous sommes toujours ensemble, Eva et moi.  Dans nos errances respectives, nous avons la  rage silencieuse.  Un jour, tout finira par exploser. »Mariés, Paul et Eva ont vécu il y a huit ans un  drame qu’ils s’efforcent d’oublier. Un jour, un homme  mystérieux débarque dans leur vie…  Chaque famille a ses secrets,  chaque couple ses  mensonges. Mais nul n’échappe aux fantômes du  passé.Avec  La Vie sans toi, Xavier de Moulins signe un  thriller psychologique addictif, où la réalité se révèle  bien plus trompeuse que les apparences.

auteur: Xavier De Moulins
éditions: JC Lattès
format: papier
nbre de page: 373
genre: thriller
parution: 27/03/2019
note: 4/5


Mon avis

Je remercie les éditions JC Lattès de m’avoir permis de lire ce thriller psychologique extrêmement bien écrit et bien pensé.
J’ai sollicité ce roman parce que j’avais envie de découvrir la plume et le style de Xavier De Moulins que je regarde tous les soirs de la semaine sur M6 vu que c’est lui le journaliste  qui présente le 19/45. Je l’aime beaucoup en tant que journaliste car il n’en fait pas des caisses et parle de l’essentiel dans son journal. Je dois dire qu’en tant qu’auteur il assure un max 😆

Ce livre je l’ai dévoré, pas de longueur, du rythme, quelques twists bien placés et savamment dosés, une touche de paranormal et une fin What the fuck les amis 😉
Par contre il est difficile d’en parler sans spoiler  donc à vous de choisir si vous voulez lire la suite 😉 Lire la suite de « #livre64 »

Publié dans livres

#livre63

51aor1RMdDL._SX195_


Résumé

Après Jeux de miroirs, Chirovici revient avec un roman aussi ingénieux que déroutant. New York, de nos jours. Par une nuit pluvieuse, le docteur James Cobb, un psychologue renommé, donne une conférence sur les souvenirs enfouis. À la sortie, il est abordé par un inconnu, un homme gravement malade qui, quarante ans auparavant, s’est réveillé dans une chambre d’hôtel parisien à côté du corps sans vie d’une femme, sans aucun souvenir de la soirée. À l’heure de sa mort, il a besoin de comprendre : est-il un meurtrier ou un simple témoin ? Intrigué, James Cobb plonge dans ce mystère vieux de plusieurs décennies. Mais autour de lui, les récits divergent et les interprétations se multiplient. Quand des secrets tout droit sortis de son propre passé rejaillissent, James Cobb est le seul à pouvoir démêler le vrai du faux.

auteur: E.O. Chirovici
éditions: Les escales
format: papier
nbre page: 312
genre: thriller
parution: 7/03/2019
note: 4/5


Mon avis:

Je remercie la masse critique Babelio ainsi que les éditions Les escales de m’avoir permis de découvrir ce roman ainsi que son auteur,  avec lequel j’ai passé un agréable moment de lecture.
J’ai vraiment adoré la plume et le style fluide de l’auteur qui nous emmène dans une intrigue très classique mais admirablement bien amenée. Je dois dire que ce livre est intelligemment bien construit de façon à capter l’attention du lecteur sans que l’on puisse le lâcher. Ce thriller est jonché de petits rebondissements qui  donne du corps et du rythme à l’intrigue. Le dénouement est plutôt bien trouvé,  intéressant, dosé juste ce qu’il fallait pour nous surprendre sans en faire de trop. Lire la suite de « #livre63 »