Publié dans livres

#livre95

CVT_Et-les-vivants-autour_591


Résumé:

Voilà quatre ans que l’ombre de Jeanne plane sur eux.
Comme s’ils n’avaient plus le droit de vivre pour de vrai tant qu’elle était morte pour de faux.
Cela fait quatre ans que la vie de la famille Mercier est en suspens. Quatre ans que l’existence de chacun ne tourne plus qu’autour du corps de Jeanne, vingt-neuf ans. Un corps allongé sur un lit d’hôpital, qui ne donne aucun signe de vie, mais qui est néanmoins bien vivant. Les médecins appellent cela un coma, un état d’éveil non répondant et préconisent, depuis plusieurs mois déjà, l’arrêt des soins. C’est pourquoi, lorsque le professeur Goossens convoque les parents et l’époux de Jeanne pour un entretien, tous redoutent ce qu’ils vont entendre. Ils sont pourtant bien loin d’imaginer ce qui les attend. L’impensable est arrivé. Le dilemme auquel ils sont confrontés est totalement insensé et la famille de Jeanne, en apparence si soudée, commence à se déchirer autour du corps de la jeune femme…

Après Je sais pas et Je t’aime, le nouveau thriller de Barbara Abel dissèque à la perfection la psychologie et les émotions en montagnes russes des personnages qui gravitent autour du corps de Jeanne, inerte et si présent à la fois.

  • auteur: Barbara Abel
  • édition: Belfond
  • parution: 5/03/2020
  • genre: roman noir
  • format: papier
  • nbre page:444
  • note: 4,5/5

Mon avis:

Je remercie les éditions Belfond pour m’avoir fait découvrir ce roman que j’ai beaucoup aimé.J’ai retrouvé avec plaisir la plume addictive et saisissante de réalisme de Barbara Abel. 😀

Dans ce roman , l’auteur nous plonge au cœur d’une famille bien sous tout rapport en apparence dont la fille cadette Jeanne est plongée dans un coma profond depuis quatre ans.Le professeur Goossens les convoque. Pour eux, ils vont devoir faire un choix crucial. Mais est-ce bien celui auquel ils pensent?

Petit à petit, l’auteur nous fait découvrir tous les protagonistes qui gravitent autour de Jeanne, ses parents, sa sœur, son beau frère et son mari .Le suspense monte  crescendo lorsque l’on comprend qu’ils cachent tous quelque chose. L’auteur nous happe. Elle nous brosse des personnages d’une complexité rare , obscurs, criants de vérité. La tension est là, palpable. Elle seule sait exploiter à la perfection les secrets et les non-dit sans que le lecteur se lasse. 😉

Barbara Abel a fait l’excellent choix de prendre comme intrigue un fait réel auquel elle a parfaitement su greffer des thèmes récurrents. Ce roman noir est remarquablement construit. Le lecteur va découvrir  en premier lieu qui était Jeanne, comment les personnes autour d’elle ont pu plus ou moins continuer leur vie. Et puis, il va y avoir ce choix à faire qui va  tout faire chavirer, qui va transformer ce petit monde. L’auteur nous propulse alors dans un monde de noirceur, de perversité, de machiavélisme, de manipulation. C’était juste grandiose. 🙂

Juste un petit bémol, je ne me suis attachée a aucun de ses personnages et je trouve cela gênant et dommage. Je pense qu’ils ne m’ont pas vraiment touché. 😦

Ce que j’aime chez Barbara Abel c’est qu’au dénouement de ses romans, chaque personnage a la fin qu’il mérite.
Ce n’est que justice! J’adore 😉

Un commentaire sur « #livre95 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s